Les traitements en pratique

Les traitements médicamenteux sont composés d’une immunochimiohérapie et/ou d’une thérapie ciblée. Un bilan pré-thérapeutique permet au médecin d’orienter son choix. [2]

Les traitements en pratique

Quels sont les objectifs des traitements ?

Les traitements médicamenteux sont composés d’une immunochimiohérapie et/ou d’une thérapie ciblée.
Ces traitements ont pour rôle de tuer les cellules cancéreuses par des mécanismes d’action différents. Les médicaments d’immunochimiothérapie agissent sur les mécanismes de la division cellulaire ou se fixent sur les lymphocytes pour favoriser leur élimination tandis que les thérapies ciblées bloquent la croissance ou la propagation des cellules cancéreuses, provoquant ainsi leur mort. [2]

Comment est fait le choix du traitement ?

Afin de choisir le traitement, le médecin effectue un bilan pré-thérapeutique. Pour cela il effectue un hémogramme, étudie les chromosomes des cellules (caryotype) et peut effectuer un séquençage. Ces examens permettent au médecin d’orienter son choix. [2]

Qu’est-ce qu’une immunochimiothérapie ?

Une immunochimiothérapie est un traitement qui associe à la fois des molécules de chimiothérapie classique et des molécules d’immunothérapie.

L’immunothérapie est un traitement qui vise à stimuler les défenses de l’organisme contre les cellules cancéreuses pour les éliminer ou à bloquer certains mécanismes spécifiques de croissance des cellules cancéreuses ou à repérer la cellule cancéreuse elle-même afin qu’elle soit détruite.

La chimiothérapie, quant à elle est un traitement dont l’action vise à détruire les cellules cancéreuses ou à les empêcher de se multiplier. La chimiothérapie est un traitement général qui agit dans l’ensemble du corps. [2]

Qu’est-ce qu’un anticorps monoclonal ?

Les anticorps sont fabriqués habituellement pas l’organisme, plus particulièrement par le système immunitaire, pour éliminer les éléments étrangers : bactéries, virus… Ils peuvent aussi reconnaitre les cellules cancéreuses.

Afin d’aider l’organisme à éliminer les cellules cancéreuses, des anticorps monoclonaux ont été conçus en laboratoire. Ces anticorps ont été développés de telle façon qu’ils ont pour rôle d’éliminer spécifiquement les cellules cancéreuses présentes dans l’organisme. Ce sont des anticorps monoclonaux « anticancer ». [2]

Qu’est-ce qu’un inhibiteur de protéine kinase ?

Un inhibiteur de protéine kinase est une thérapie ciblée. Ces composés chimiques agissent de telle façon que la croissance et le développement des cellules cancéreuses sont bloqués. Ainsi les inhibiteurs de protéine kinase limitent la propagation des cellules cancéreuses. [2]

Comment se déroule le traitement ?

La durée du traitement varie selon la thérapie choisie. Le plus souvent le traitement est réalisé par cures successives, sur plusieurs jours pendant une période donnée. Un intervalle de temps entre chaque cure permet de mettre l’organisme au repos.

Avant chaque cure, un examen clinique et biologique est réalisé afin de s’assurer que l’organisme est prêt à recevoir la cure. Si des anomalies sont relevées, les cures sont reportées ou le traitement peut être changé.
Selon le traitement, les cures ont lieu à l’hôpital, en ambulatoire ou en hospitalisation, ou à domicile pour les formes orales. Dans tous les cas le déroulement du traitement est planifié en amont par les équipes soignantes en fonction de chaque situation. [2]

Qu’est-ce qu’une chambre implantable ?

Une chambre implantable peut être mise en place. Il s’agit d’un dispositif placé sous la peau qui facilite l’administration des médicaments par perfusion.
Ce système permet d’éviter les injections répétées et douloureuses dans les petites veines fragiles du bras. Une courte intervention chirurgicale sous anesthésie locale est nécessaire pour placer la chambre en haut du thorax. Ce système ne gêne en aucun cas l’activité quotidienne. L’activité physique, la baignade, les voyages, restent possibles. Une surveillance particulière est assurée par les équipes soignantes. [2]

Quels sont les effets indésirables des traitements ?

Les effets indésirables des traitements dépendent des traitements médicamenteux employés. Ils peuvent être plus ou moins bien supportés mais certain peuvent être limités voire évités grâce à des traitements préventifs et des conseils pratiques. Il est nécessaire de signaler les effets indésirables à l'hématologue ou au médecin généraliste. [2]

Les effets indésirables sont-ils une preuve de l’efficacité du traitement ?

Les effets indésirables ne sont pas liés à l’efficacité du traitement dans la LLC. Ne pas présenter d’effets indésirables ne signifie pas que le traitement est inefficace et inversement. [2]

Y a-t-il des contre-indications avec les vaccinations ?

Il se peut que la LLC affaiblisse le système immunitaire. Néanmoins, la vaccination antigrippale annuelle est recommandée, ainsi que la vaccination contre le pneumocoque, tous les 5 ans chez les personnes ayant des antécédents d’infection pulmonaire ou invasive à pneumocoque. Un rappel des vaccins contre la diphtérie, le tétanos et la polio peut être réalisé si nécessaire.

En ce qui concerne les vaccins dits « vivants atténués » (fièvre jaune, fièvre typhoïde, rougeole…), ils sont contre-indiqués au moins 6 mois après la fin d’un traitement par chimiothérapie. Pour tout voyage dans des pays à risque il est nécessaire de demander l’avis d’un médecin. [2]

À propos

Le groupe Roche est le 4ème groupe pharmaceutique au monde*. Ses 85 000 collaborateurs s’engagent pour apporter aux patients des médicaments et dispositifs diagnostics qui transforment la prise en charge de certaines maladies dans les domaines de la cancérologie, des neurosciences, de l’immunologie, des maladies infectieuses et de l’ophtalmologie. En 2013, plus de 21 millions de patients ont été traités avec les médicaments de Roche.

L'ambition de Roche est d'accompagner le patient tout au long de son parcours soin et de son parcours de vie avec la maladie. 

En France, Roche propose, au-delà de ses médicaments, une offre de services complète et se mobilise pour permettre aux patients d’accéder aux dernières innovations. Partenaire de santé publique et acteur de santé responsable, nous pensons notre métier comme une science, une science humaine. Notre engagement se traduit par des actions menées auprès de nombreuses associations de patients via des programmes de soutien, de dépistage, de recherche et d’information.

Roche, doing now what patients need next.

Découvrez les sites Roche dédiés aux patients :
La Fondation Roche Voix des Patients La chaine rose Polyarthrite-rhumatoïde.fr

Pour en savoir plus sur Roche, consultez roche.com ou roche.fr

* Rapport annuel du groupe Roche. http://www.roche.com/investors/annual_reports.htm

D-16/0300 - Établi le 05/12/2016

Up

Ce magazine digital a été imaginé et développé par Up.

Le "Magazine Digital" est un concept original de magazine en ligne imaginé et conçu par Up. Nos Magazines Digitaux sont notamment protégés par le droit d'auteur français régi par le code de la propriété intellectuelle.
Tous les éléments présents sur nos Magazines Digitaux (navigation, interface, éléments graphiques, vidéos, extraits sonores, textes, etc.) sont soumis de facto au droit d'auteur. Toute utilisation, reprise, copie ou interprétation du concept et / ou des éléments principaux qui caractérisent et identifient nos Magazines Digitaux feront l'objet d'une action en justice.
Copyright 2016 Up.

Up 127 rue Amelot 75011 Paris • www.up.digital • T. 01 55 28 99 01