La leucémie lymphoïde chronique

Une leucémie est un cancer qui touche des cellules du sang produites à partir de la moelle osseuse et qui jouent un rôle important au niveau du système immunitaire. [1]

La Leucémie lymphoïde chronique

Qu’est-ce que la Leucémie Lymphoïde Chronique (LLC) ?

La Leucémie Lymphoïde Chronique (LLC) est un type de leucémie qui touche des cellules du sang appelées lymphocyte B.

Ces cellules sont produites à partir de la moelle osseuse. Elles jouent un rôle important au niveau du système immunitaire, c’est-à-dire l’ensemble des mécanismes qui permettent de maîtriser et détruire les particules étrangères, comme les virus ou les bactéries, avant qu’elles n’affectent notre organisme. [1]

Comme toutes les cellules sanguine, les lymphocytes B ont une durée de vie qui est limitée et relativement courte. Ils sont remplacés au fur et à mesure par de nouveaux lymphocytes B. Dans la LLC, les lymphocytes B anormaux ne meurent plus, prolifèrent de façon incontrôlée et excessive et s’accumulent au niveau des ganglions, de la moelle osseuse et du sang. Selon l’évolution de la maladie, les lymphocytes B en excès peuvent se retrouver dans d’autres organes comme les ganglions lymphatiques ou la rate. [2]

Pourquoi dit-on de cette leucémie lymphoïde qu’elle est « chronique » ?

Il existe différents types de leucémies. Toutes sont caractérisées par une accumulation excessive de cellules anormales dans le sang.
Cependant, il existe 2 types de leucémies : la leucémie aigüe, caractérisée par une évolution rapide (quelques semaines), et la leucémie chronique, qui évolue beaucoup plus lentement. [2]

Qui est concerné par la LLC ?

Avec près de 4500 nouveaux cas estimés en 2012, la leucémie lymphoïde chronique est la plus fréquente des leucémies en France.
Elle touche le plus souvent les personnes âgées : la moyenne d’âge au moment du diagnostic est de 70 ans mais elle peut apparaître plus précocement. La prédominance est plus importante chez les hommes avec près de 2/3 des cas. [3] [2]

Y a-t-il des facteurs de risque connus ?

Les mécanismes de survenue de la LLC sont aujourd’hui de mieux en mieux compris. Il n’existe pas de facteurs de risque identifiés qui favoriseraient le développement d’une LLC. Néanmoins de rares formes familiales ont été identifiées. [1]

Quels sont les signes de la maladie ?

La LLC est une maladie qui peut passer totalement inaperçue. En effet, il s’agit d’une maladie dont l’évolution est lente et qui est très souvent découverte lors d’une simple prise de sang qui révèle un taux de lymphocytes B trop élevé.
Plus rarement, une augmentation de la taille des ganglions ou du volume de la rate peut être observée. [2]

Comment se fait le diagnostic ?

Lorsque le médecin suspecte une LLC, il effectue un ensemble d’examens et de tests biologiques afin de de confirmer le diagnostic. [2]

— L’examen clinique

La démarche diagnostique commence toujours par un examen clinique. Dans un premier lieu le médecin réalise un interrogatoire au cours duquel il recherche d'éventuels antécédents personnels et familiaux. Il analyse également le bilan sanguin réalisé au préalable. Ensuite, il effectue une palpation des aires ganglionnaires (aisselles, aines, cou) afin de détecter une éventuelle augmentation de volume. [2]

— Les tests biologiques

Afin d’établir formellement le diagnostic de la LLC, le médecin réalise trois tests biologiques à partir d’une simple prise de sang :

  • L’hémogramme, permet de compter les différentes cellules du sang.
  • Le frottis sanguin, observé au microscope, permet d’analyser l’apparence des lymphocytes.
  • L’immunophénotypage, permet de rechercher des marqueurs précis à la surface des lymphocytes. [2]

L’ensemble des tests biologiques et cliniques permettent d’établir le diagnostic de la LLC et d’évaluer précisément son degré d’évolution. [1]
Selon les caractéristiques de la LLC une simple surveillance régulière peut être suffisante ou bien un traitement médicamenteux peut être nécessaire. [2]

Que se passe-t-il après le diagnostic ?

Après le diagnostic, le médecin propose la prise en charge la plus adaptée à chaque patient. Des réunions de concertations pluridisciplinaires (RCP) sont organisées afin de discuter du choix de prise en charge avec l’ensemble des spécialités médicales impliquées : hématologues, oncologues, biologistes pathologistes… [2]

À propos

Le groupe Roche est le 4ème groupe pharmaceutique au monde*. Ses 85 000 collaborateurs s’engagent pour apporter aux patients des médicaments et dispositifs diagnostics qui transforment la prise en charge de certaines maladies dans les domaines de la cancérologie, des neurosciences, de l’immunologie, des maladies infectieuses et de l’ophtalmologie. En 2013, plus de 21 millions de patients ont été traités avec les médicaments de Roche.

L'ambition de Roche est d'accompagner le patient tout au long de son parcours soin et de son parcours de vie avec la maladie. 

En France, Roche propose, au-delà de ses médicaments, une offre de services complète et se mobilise pour permettre aux patients d’accéder aux dernières innovations. Partenaire de santé publique et acteur de santé responsable, nous pensons notre métier comme une science, une science humaine. Notre engagement se traduit par des actions menées auprès de nombreuses associations de patients via des programmes de soutien, de dépistage, de recherche et d’information.

Roche, doing now what patients need next.

Découvrez les sites Roche dédiés aux patients :
La Fondation Roche Voix des Patients La chaine rose Polyarthrite-rhumatoïde.fr

Pour en savoir plus sur Roche, consultez roche.com ou roche.fr

* Rapport annuel du groupe Roche. http://www.roche.com/investors/annual_reports.htm

D-16/0300 - Établi le 05/12/2016

Up

Ce magazine digital a été imaginé et développé par Up.

Le "Magazine Digital" est un concept original de magazine en ligne imaginé et conçu par Up. Nos Magazines Digitaux sont notamment protégés par le droit d'auteur français régi par le code de la propriété intellectuelle.
Tous les éléments présents sur nos Magazines Digitaux (navigation, interface, éléments graphiques, vidéos, extraits sonores, textes, etc.) sont soumis de facto au droit d'auteur. Toute utilisation, reprise, copie ou interprétation du concept et / ou des éléments principaux qui caractérisent et identifient nos Magazines Digitaux feront l'objet d'une action en justice.
Copyright 2016 Up.

Up 127 rue Amelot 75011 Paris • www.up.digital • T. 01 55 28 99 01